Les pistes d'une alimentation plus saine



Le questionnement sur une alimentation saine revient souvent dans les discussions avec mes élèves, et il est très difficile d'aborder la question sans se heurter à de nombreuses croyances bien ancrées et somme toute faisant partie intégrale de notre façon d'être.

Nul besoin de devenir végétarien ou de bannir tout d'un coup gluten, produits laitiers et céréales de son alimentation si l'on n'a pas d'intolérance avérée à ces produits.

Prendre conscience que certains aliments peuvent être nocifs à haute dose n'en fait pas pour autant des ennemis n°1 à une dose raisonnable.


Une alimentation plus saine va plutôt s'attacher à prendre conscience et à appliquer 3 points, qui selon moi sont essentiels


Reprendre les bases de la Nutrition, l'art de s'alimenter :

S'alimenter est un acte vital, ce que l'on ingère est directement lié à ce que notre corps va devenir. Chaque bouchée nous construit … ou nous détruit ! Mais somme cela se passe à l'intérieur, c'est un monde invisible pour nous, et quand il devient visible, revenir en arrière est bien compliqué. "Ah , si j'avais su …!!"

* Composer son assiette à 80 % de végétaux, le reste de protéines, qu'elles soient carnées ou l'association de légumineuses et de céréales (de préférence peu de céréales blanches raffinées, très inflammatoires)

* Manger sans excès : ne pas se sentir lourd en sortant de table, remplir son estomac à 80 % de sa capacité

* Mâcher le liquide et boire le solide, autrement dit : mâcher, mâcher, mâcher

* Manger "vrai" : préférer des aliments vivants (légumes, fruits, aliments fermentés…), et le plus brut possible. Si votre poubelle contient plus d'emballages que de déchets organiques, …….


Le microbiote, notre deuxième cerveau

On ne peut plus le nier, toutes les dernières recherches médicales et scientifiques l'ont validé : notre intestin est bien pourvu de neurones, en étroite collaboration avec notre cerveau. Encore faut-il écouter ce que notre ventre nous dit !

Notre microbiote est composé de 100 milliards de bactéries, difficile de les ignorer, … et pourtant. Notre système immunitaire se trouve à 70 % dans nos intestins et est directement impacté par ce que nous ingérons.

Lorsque nous écoutons vraiment nos ressentis après repas, lorsque nous faisons nos propres expériences, lorsque nous prêtons attention et conscience quand nous mangeons, alors il est quasi-sûr que nous nous tournons progressivement vers une alimentation plus saine, et qui retrouve du sens


Passer du temps en cuisine, et s'organiser

Pour éviter la facilité des plats préparés, ultra-transformés, overdoses en sucres et en sel

Pas de panique, il n'est pas nécessaire de devenir un top chef pour bien s'alimenter, ni de passer tout son temps libre entre les courses, le frigo et le four !

Commencer par acheter des produits de qualité, bio dans la mesure du possible (on a vu mieux que les pesticides en matière d'assaisonnement, quoique … un jour un scandale bio va bien finir par éclater …). C'est déjà l'assurance d'avoir de belles saveurs dans son assiette et ça, ça change tout. Et rechercher la sim-pli-ci-té, du moins pour ses repas quotidiens. Simplicité ne voulant pas dire monotonie. Juste se focaliser sur la simplicité des produits, la rapidité de préparation et l'équilibre de son assiette. Que vous aimiez cuisiner ou pas du tout, connaissez-vous le "batch cooking" ? C'est tout simplement le fait de se mettre en cuisine entre 1h30 et 2h00 le weekend, et de préparer au moins un repas par jour pour toute la semaine. Quel plaisir de se dire que tout est prêt, c'est du gain de temps pour faire autre chose en rentrant le soir, des économies car tout est rationnalisé, pas d'énergie gaspillée !


… juste 3 petites pistes à essayer, adapter, et pourquoi pas à adopter !




84, avenue Emile Guichenné - 64000 Pau
T | 05 59 68 06 33
M | contact@byny.fr
  • Facebook - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle